fbpx
soudeur

Soudeur : Formation, missions et revenus

     Le Soudeur est un professionnel spécialisé dans l’assemblage, l’installation et la maintenance des tuyaux et des pièces métalliques, il a comme principales activités : 

  •  L’Etudes du besoin et la préparation : 

Le soudeur commence par étudier les différents documents techniques mis à sa disposition pour bien comprendre le besoin afin de choisir le type de soudage et le matériel nécessaire. Il peut aussi par son expérience anticiper les éventuels problèmes de déformation du métal et prévoir une solution pour l’atténuer. 

Une fois le type de soudage défini et le matériel nécessaire choisi, le soudeur prépare les pièces à souder, les dégraisse et les décape, il prépare aussi le matériel de soudage. 

Il porte les équipements de protection nécessaires (gants, casque, combinaison, etc.) et procède aux réglages des machines pour commencer à souder. 

  •  Soudage : 

Le soudeur commence à souder en maintenant l’appareil à une distance précise des pièces à souder, tout en évaluant la durée correcte d’expositions de ces dernières pour ne pas les abimer. 

  • Vérification de la qualité et la conformité des soudures : 

Une fois le soudage terminé, il nettoie et polit les pièces soudées et il procède à la vérification de conformité des soudures aux documents techniques et aux normes de sécurité. 

  •  Types de soudage : 

On peut citer comme type de soudage : 

          – Soudage orbital ; 

          – Soudage laser ; 

          – Brasage à la lampe à souder ; 

          – Soudage oxyacétylénique ou soudage oxy-gaz ; 

          – Soudage aluminothermie ; 

          – Soudage plasma ; 

          – Soudage électro gaz ; 

          – Etc. 

  •  Matériels et outils nécessaires : 

Pour bien mener ses missions, le soudeur a besoin de :  

          – Casque ; 

          – Lunette de protection ; 

          – Gants ; 

          – Tablier de soudeur ; 

          – Poste à souder ; 

          – Pince multifonctions ; 

          – Marteau à piquer les soudures ; 

          – Equerre magnétique ; 

          – Brosse poils acier ; 

          – Etc. 

  •  Contraintes opérationnelles :  

          – Mobilité importante, le Soudeur doit sans cesse se déplacer d’un chantier à un autre et d’une maison à une autre selon les demandes de ses clients ; 

          – Disponibilité à tout moment pour réparer les pièces abimées ; 

          – Risque élevé de blessures ce qui implique dans la plupart des cas un arrêt provisoire de travail et par conséquent une perte de revenu ; 

          – Mise à jour régulière des connaissances et des compétences techniques est nécessaire ; 

          – Capacité à travailler dans le bruit ; 

          – Capacité à supporter de travailler dans des conditions climatiques dures, si le chantier par exemple se trouve en plein désert ; 

          – Bonne condition physique est plus que nécessaire étant donné que le soudeur exerce le plus souvent dans des postures inconfortables ; 

  •  Profil : 

           Formation de base :  

Plusieurs formations diplômantes sont proposées en Algérie, on peut citer : 

          – BT contrôle de soudage : 24 Mois ; 

          – BT Soudage sur tôles et profilés : 24 Mois ; 

          – BT Soudage Industriel : 30 Mois ; 

          – CAP Soudage : 12 Mois ; 

          – CMP Soudage tuyauterie : 18 Mois. 

D’autres formations de courte durée sont proposées par des écoles privées.  

          Connaissance et compétences techniques : 

          – Savoir lire les schémas et plans ; 

          – Bonne connaissance des différents métaux ; 

          – Sens de l’observation développé ; 

          – Très bonne connaissance des normes de sécurité et les règlements techniques ; 

          – Avoir un bon sens du relationnel ; 

          – Minutieux et consciencieux. 

  •  Opportunités : 

           Auto-entrepreneur : 

 Le Soudeur peut travailler pour son propre compte : 

          – De grands chantiers de construction ou de rénovation de bâtiment et d’infrastructure, sous les ordres d’un chef d’équipe, chef chantier ou chef de projet, tout dépend de la taille et de l’organisation de l’équipe projet ;  

          – De petits chantiers, type maisons individuelles, locaux commerciaux, etc. 

           Salarié : 

 Le Soudeur peut travailler en tant que salarié dans : 

         –Toutes les entreprises industrielles publiques et privées de taille moyenne et grandes entreprises ;  

         – Des entreprises spécialisées dans les travaux d’hydrauliques, d’infrastructure, bâtiments, etc. 

  •  Fourchettes de rémunération : 

           Auto-entrepreneur : 

Le revenu mensuel varie énormément, il dépend du nombre de chantiers, la qualité attendue, le type de soudage, la nature des interventions, le nombre de jours travaillés, les négociations, les régions, etc.  

L’auto-entrepreneur peut par exemple gagner 200 000 DA, dans un chantier qui a durée 30 jours et rester sans revenu le mois d’après. 

           Salarié : 

Le salaire mensuel varie aussi, mais pas comme chez l’auto-entrepreneur, il dépend des structures salariales des entreprise et leurs spécialisations, il dépend aussi de l’expérience et les compétences du Plombier. 

Un Soudeur peut toucher un salaire mensuel net qui varie entre 30 000 DA et 60 000 DA au nord et jusqu’à 120 000 DA au sud pays dans les compagnies pétrolières. 

 

 

Si vous êtes une entreprise ou un particulier et que vous cherchez un ou plusieurs Soudeurs, LaPlace7 met à votre disposition gratuitement une base de données de Soudeurs en Algérie, vous pouvez choisir et prendre contact directement avec le Soudeur qui vous convient en cliquant-ici. 

Si vous êtes une entreprise et voulez avoir plusieurs devis et choisir celui qui vous convient en tout anonymat et sans avoir besoin de les contacter au préalable, cliquez-ici pour publier votre besoin gratuitement sur LaPlace7, les Soudeurs inscrits sur LaPlace7 vous enverront des devis, il ne vous restera qu’à choisir et contacter celui qui vous propose le meilleur rapport qualité/prix. 

 

  

Laisser un commentaire

Voire aussi